GLPI – La gestion des éléments réseau

GLPI permet de gérer les éléments actifs de votre réseau et leurs différents ports.

Chaque port pourra ensuite recevoir la connexion d’un matériel de l’inventaire. GLPI vous permettra d’avoir une vue d’ensemble des connexions.

Attention, la maintenance de ces informations nécessite une très grande rigueur et des procédures précises pour maintenir un niveau de qualité de l’information présente en base de données.

Certains constructeurs de matériels réseau proposent des outils pour gérer ce type de ressources. L’objet n’est pas ici de comparer la qualité des fonctionnalités proposées par chacun de ces outils, mais de vous présenter celles que GLPI vous offre.

1. La création des éléments actifs

La gestion des éléments réseau se fait par entité avec possibilité d’étendre les fonctionnalités aux sous-entités de l’arborescence.

Vous veillerez donc au positionnement des éléments réseau lors de leur création. 

Pour créer un élément réseau :

 Placez-vous dans l’entité souhaitée.

 Placez-vous dans le menu Parc – Réseaux.

images/02RIbouton017.PNG

 Cliquez sur le bouton Ajouter .

Comme pour chaque élément du parc, GLPI propose l’utilisation d’un gabarit. Le gabarit vide est proposé par défaut.

Ci-dessous, nous verrons tous les champs possibles qui ne feront pas forcément partie d’un gabarit personnalisé mis en place.

 Remplissez les différents champs de l’élément réseau à ajouter :

Nom : ce champ, qui est obligatoire, permet de donner un nom à l’élément réseau. Cette dénomination doit être rigoureuse pour faciliter la maintenance.

Statut : ce champ est commun à l’ensemble des éléments de la gestion de parc et est géré dans le menu Configuration – Intitulés.

Lieu : ce champ est également commun à l’ensemble des éléments de l’inventaire. Pour rappel, la gestion des lieux se fait par entité (éventuellement étendue dans la sous-arborescence de cette entité) et est arborescente.

Type : cette liste déroulante est gérée dans le menu Configuration – IntitulésTypes de matériels réseau.

Responsable technique : ce champ permet d’associer un compte aux éléments réseau. Il possède les mêmes caractéristiques que celles décrites dans la gestion des imprimantes.

Fabricant : ce champ est géré dans la table des fabricants du menu Configuration – Intitulés.

Groupe technique : ce champ indique quel groupe de personnes a la charge des éléments réseau.

Modèle : de la même manière, cette liste déroulante est gérée dans le menu Configuration – IntitulésModèles de matériels réseaux.

Usager numéro : ce champ est un champ de saisie libre.

Numéro de série : ce champ permet la saisie du numéro de série du matériel réseau courant.

Usager : ce champ désigne le bénéficiaire de l’élément d’inventaire courant. Contrairement à la notion d’utilisateur, ce champ est un champ libre.

Numéro d’inventaire : ce champ, qui est obligatoire, permet la saisie du numéro d’inventaire de l’élément réseau courant.

Utilisateur : ce champ désigne un compte de la base des utilisateurs de GLPI. Cette information est importante car dans le cas de la création d’une demande d’assistance concernant ce matériel réseau, l’utilisateur peut être destinataire d’un courriel si la configuration des notifications le prévoit.

Réseau : cette liste déroulante est alimentée par la table Réseau gérée dans le menu Configuration – Intitulés. Cette table est un simple fichier à plat.

Groupe : cette liste déroulante permet d’associer un groupe à cet élément réseau.

Domaine : cette liste déroulante est alimentée par la table Domaine gérée dans le menu Configuration – Intitulés. Cette table est également un simple fichier à plat.

Commentaires : ce champ permet d’ajouter des commentaires pour cet élément réseau.

Micrologiciel : ce champ permet de saisir une version du Firmware du matériel.

Mémoire (Mio) : ce champ permet éventuellement de noter la mémoire de l’élément réseau.

 Validez la création en cliquant sur le bouton Sauvegarder.

 Cliquez sur le nom de l’élément réseau pour revenir sur sa fiche.

De nouveaux items sont affichés :

Composants : cet item permet d’associer un composant au matériel créé.

Ports réseau : cet item permet de gérer les différents ports de l’élément réseau (voir ci-dessous).

Noms réseau : cet item permet d’identifier le réseau décrit.

Gestion : cet item permet de gérer les informations financières et administratives de l’élément réseau. Il permet également d’enregistrer les informations sur la garantie.

Contrats : cet item permet d’associer à cet élémént réseau un contrat préalablement enregistré dans le menu Gestion – Contrats.

Documents : cet item permet d’associer des documents à l’élément courant soit en désignant un document déjà enregistré, soit en créant un nouveau document en téléchargeant un fichier.

Tickets : cet item liste les demandes d’assistance associées à l’élément courant. Le nom de chaque ticket sert de lien vers la demande d’assistance.

Il est possible ici de saisir un nouveau ticket pour cet élément en utilisant le bouton prévu à cet effet.

Problèmes : cet item liste les problèmes associés à l’élément courant.

Changements : cet item liste les changements associés à l’élément courant.

Liens externes : cet item permet d’exécuter les liens définis dans le menu Configuration – Liens externes.

Notes : cet item permet d’associer des annotations liées à ce matériel réseau.

Réservations : cet item permet de gérer la réservation de l’élément courant.

Pour la première réservation, il est nécessaire de cliquer sur le bouton Autoriser les réservations. Par la suite, deux actions seront possibles : Rendre indisponible ou Interdire les réservations.

Historique : cet item liste chaque modification apportée sur la fiche de l’élément courant.

Dans notre exemple, trois items supplémentaires apparaissent du fait de l’utilisation du plugin FusionInventory. Ceux-ci sont présentés dans ce chapitre – section Un autre plugin intéressant pour GLPI : FusionInventory.

images/06RI82V3.PNG

La gestion des ports de l’élément réseau

Vous allez maintenant pouvoir créer les ports de cet élément réseau :

 Placez-vous dans l’item Ports réseau.

 Sélectionnez un type de port à ajouter (Ethernet,Wi-Fi, alias de port…).

 Cochez la case Ajout de plusieurs ports.

 Cliquez sur le bouton Ajouter.

 Remplissez les différents champs (il s’agit ici d’un gabarit de saisie des informations des ports créés) :

Ci-dessous, gabarit pour un port Ethernet.

Numéros de port :

  • de : valeur du premier port (en général la numérotation commence au port zéro).
  • à : valeur du dernier port.

Commentaires : ce champ sert à annoter la création de cet élément.

Nom : ce champ servira de nom à chaque port suivi du numéro du port. Si vous choisissez dans ce champ la valeur ’Port ’, les ports créés s’appelleront ’Port 1’, ’Port 2’, etc.

Type de port Ethernet : ce champ permet de définir le type de port parmi les valeurs proposées : Paire torsadée (RJ-45), fibre optique…

Vitesse du port Ethernet : ce champ permet la saisie de la vitesse du port défini ci-avant.

MAC : ce champ permet une saisie de l’adresse MAC, si celle-ci est connue.

images/06RI83V3.PNG

 Cliquez sur le bouton Ajouter pour valider la création.

Les ports sont maintenant créés et s’affichent dans ce même item.

Le nom de chaque port est cliquable et permet d’accéder à la fiche de celui-ci.

images/06RI84V3.PNG

Il est possible de gérer des VLAN. Pour cela il convient de commencer par les créer dans le menu Configuration – Intitulés, option VLANs.

L’association des ports aux VLAN peut se faire dans la fiche de chaque port ou à l’aide d’une action de modification massive sous la liste des ports.

2. La connexion des éléments

Pour connecter un matériel sur un port, vous pouvez définir la connexion soit à partir de l’élément réseau, soit à partir du matériel.

Les conditions nécessaires à l’établissement de la connexion sont : les deux éléments doivent avoir une couverture en commun en termes d’entités et au moins un port disponible.

Ajout de connexion à partir de l’élément réseau

 Placez-vous dans le menu Parc – Matériel réseau.

 Sélectionnez l’élément réseau concerné.

 Dans l’item Ports réseau, dans la colonne Connecté à, sélectionnez le type de matériel que vous souhaitez connecter sur le port (OrdinateurMatériel réseauPériphériqueTéléphoneImprimante).

 Saisissez un caractère au moins dans le champ de recherche (ou bien le joker * pour tout afficher).

 Sélectionnez le matériel que vous souhaitez ajouter.

 Sélectionnez le port de ce matériel sur lequel vous souhaitez effectuer la connexion.

 Validez la connexion en cliquant sur le lien Connecter.

images/06RI85V3.PNG

Ajout de connexion à partir du matériel

L’exemple ci-dessous consiste à enregistrer une imprimante sur un élément réseau à partir de la fiche de l’imprimante. Le principe reste le même avec un autre matériel.

 Placez-vous dans le menu Parc – Imprimantes.

 Sélectionnez l’imprimante concernée.

 Placez-vous sur l’item Ports réseau.

Si aucun port n’est disponible :

 Ajoutez-en un ou plusieurs en renseignant le type de port à ajouter (port Ethernet, port Wifi…) et en cliquant sur le bouton Ajouter.

Si un port est disponible :

 Placez-vous sur l’item Connexions.

 Dans la liste déroulante, sélectionnez le matériel auquel vous souhaitez le connecter.

 Validez en cliquant sur le lien Connecter.

Vous noterez le symbole 

images/02RIbouton029.PNG

 qui vous permet de sélectionner les valeurs pertinentes à afficher.

images/06RI86V3.PNG