GLPI – Les profils par défaut

Lors de l’installation de GLPI, sept profils sont prédéfinis.

Vous retrouvez ces profils dans le menu Administration – Profils.

Ces sept profils sont :

Admin : ce profil administre les droits sur l’intégralité du logiciel GLPI. Cependant, il n’a pas accès à toutes les fonctionnalités sur la configuration des règles, des entités et autres points sensibles pouvant dégrader les actions de GLPI.

Hotliner : ce profil permet de faire la saisie des tickets et d’avoir accès à leur suivi. En revanche, ce profil ne permet pas de les prendre en charge.

Observateur : ce profil n’accède qu’en lecture aux informations liées à l’inventaire et à sa gestion. S’agissant des tickets, ce profil peut les déclarer ou s’en voir attribuer mais il ne peut pas en attribuer.

Self-Service : ce profil est dédié au dépôt de tickets d’assistance. Il est défini à l’installation de GLPI comme étant le profil par défaut. Ainsi, GLPI attribue ce profil à tout nouvel utilisateur qui se connecte. Vous découvrirez dans ce chapitre comment les droits peuvent être attribués à un utilisateur (application d’un profil sur une ou plusieurs entités).

Super-Admin : ce profil possède tous les droits et donc celui de configurer et de paramétrer l’application. Le nombre d’utilisateurs ayant ce profil doit rester restreint.

Par défaut, deux comptes sont créés avec ce profil : glpi/glpi et tech/tech. Il convient de ne pas oublier de sécuriser ces comptes en modifiant leur mot de passe par défaut.

Supervisor : ce profil possède des droits similaires à ceux du technicien et possède les droits pour gérer l’organisation d’une équipe (attribution des tickets).

Technicien : ce profil correspond à la fonction de technicien de service informatique. Il permet d’accéder aux fonctions de gestion de parc en lecture et d’intervenir dans le traitement des tickets du helpdesk.

images/05RI01V3.PNG

Attention : si l’interface simplifiée est associée au profil Super-Admin ou si ce profil est supprimé, l’accès à la configuration de GLPI risque d’être impossible de façon définitive.