NAGIOS – Découverte de l’interface Web

Découverte de l’interface web

L’interface web de Nagios de base sans extension est conçue pour afficher les informations sur les hôtes supervisés à travers des tableaux, des cartes et des rapports.

Cette interface web est composée d’un menu situé dans la partie gauche de la page et l’information actuelle est affichée dans la partie restante. Le menu donne à l’administrateur un accès facile à toutes les vues offertes par cette interface web. Ce menu est divisé en quatre parties qui sont GeneralCurrent StatusReports et System.

Dans le reste de ce chapitre, nous allons découvrir en détails toutes les vues et fonctionnalités offertes par l’interface web de Nagios.

1. Menu General

Le menu General fournit deux écrans : Home et Documentation. L’écran Home est la page d’accueil principale qui affiche un sommaire sur la version installée de Nagios et aussi elle contient un lien pour vérifier s’il y a des mises à jour à faire.

images/03EP02.PNG

L’écran Documentation est un lien connecté à la bibliothèque officielle de Nagios.

images/03EP03.PNG

2. Menu Current Status

Le menu Current Status est le plus exploité et utilisé sur l’interface web de Nagios. Il fournit des sous-menus permettant d’avoir une vue d’ensemble du système de supervision et des problèmes pouvant avoir lieu.

a. Vue globale tactique

Comme son nom l’indique, la vue globale tactique (Tactical Overview) affiche un résumé global sur les états actuels à la fois des hôtes et des services et aussi des autres informations sur le fonctionnement de Nagios. Ci-dessous une capture d’écran sur la page Tactical Overview.

images/nagios-2.PNG

Cet écran contient sur le coin haut droit, un tableau qui s’appelle Monitoring Performancepermettant de montrer les détails sur les contrôles effectués et un rapport de performance sur l’exécution d’un contrôle d’hôte ou d’un service. Les valeurs affichées sur le tableau sont très importantes pour contrôler le comportement de Nagios et cela peut être les premières valeurs utiles à examiner si vous pensez que le serveur Nagios a du mal à suivre le rythme de ses tâches. Parmi ces valeurs, nous trouvons la durée d’exécution des contrôles de services (Service Check Execution Time) ainsi que pour les hôtes (Host Check Execution Time).

Par exemple, sur la capture d’écran précédente, la durée pour exécuter un contrôle d’un service est de minimum 0.00 seconde, de maximum 4.00 secondes et en moyenne 0.196 seconde. Ce tableau contient également des valeurs sur la latence des contrôles pour les services (Service Check Latency) et aussi la latence des contrôles pour les hôtes (Host Check Latency). Ces valeurs de la latence indiquent le retard entre l’exécution d’un contrôle par rapport au temps d’exécution prévu. Sur la capture d’écran ci-dessus, nous avons un temps de latence de 0.00 seconde ce qui confirme la bonne santé de notre serveur de supervision.

Au-dessous du tableau Monitoring Perfomance, nous trouvons un autre tableau nommé Network Health qui affiche l’état de santé du réseau. Si tous les hôtes ou tous les services fonctionnent correctement, la barre Host Health ou la barre Service Health étend sur toute la largeur avec une couleur vert. Si certains hôtes ou services ne fonctionnent pas, la couleur de la barre devient jaune ou rouge en conséquence. Dans la capture d’écran précédente, la santé de service n’est pas aussi bonne, puisque la couleur de la barre Service Health est jaune.

Le tableau Network Outages permet de voir tous les incidents réseau qui peuvent rendre certains hôtes à contrôler injoignables. La vue globale tactique contient aussi trois tableaux récapitulatifs des hôtes (Hosts), des services (Services) et des fonctionnalités de supervision (Monitoring Features). Les deux premiers tableaux résument la liste des hôtes et des services suivant leurs états (UPPendingCritical, etc.). Par exemple, si nous cliquons sur 129 Critical dans le tableau services, une liste de 129 services avec un état critique s’affiche. Le tableau des fonctionnalités de supervision (Monitoring Features) résume la liste des hôtes et des services par fonctionnalité tels que la détection de l’oscillation (Flap Detection), aux notifications (Notifications), au gestionnaire d’événements (Event Handlers), le contrôle actif (Active Checks) et le contrôle passif (Passive Checks). Nous verrons ces fonctionnalités en détail dans les chapitres qui suivent.

b. La carte d’état

images/nagios-3.PNG

La carte d’état (Maps) fournit une vue des dépendances et des liens entre les différents hôtes surveillés. À partir d’un serveur central Nagios au milieu, les lignes relient tous les hôtes que le serveur atteint directement ainsi que les hôtes parents avec leurs hôtes enfants pour lesquels Nagios ne dispose pas d’un accès direct. Cette carte d’état peut être utile pour localiser une panne dans le réseau, par exemple, un hôte est en état DOWN à cause d’une autre partie du réseau qui peut être inaccessible.

Si vous déplacez la souris sur un hôte particulier, une fenêtre jaune s’affiche en haut à gauche, elle contient les informations sur l’état actuel de l’hôte, l’adresse IP et la date du dernier contrôle.

images/nagios-4.PNG

Dans le coin en haut à droite, vous pouvez choisir d’autres méthodes et d’autres options pour afficher la carte d’état. Par exemple, la capture d’écran ci-dessous est une carte d’état pour les groupes d’hôtes.

images/03EP07.PNG

c. Détails des hôtes

Le sous-menu Hosts permet de visualiser la liste des hôtes définis, leurs états et d’autres informations en relation avec le contrôle d’hôte telles que l’heure et la date du dernier contrôle exécuté (Last check), la durée de l’état en cours (Duration) et le message de sortie du plugin utilisé pour le contrôle (Status Information). Par exemple, dans l’écran ci-dessous, l’hôte nommé firewall est en état UP depuis 19 minutes et 29 secondes et le dernier contrôle a été effectué pour cet hôte le 08-15-2016 à 12:21:47.

images/nagios-5.PNG

Les deux tableaux en haut de la page Host Status Totals et Service Status Totals permettent de filtrer les hôtes et les services suivant leurs états. Afin de faciliter la navigation entre les différentes vues, Nagios fournit des liens en haut à gauche de chaque page. Dans l’écran précédent, il existe les liens suivants :

  • Le lien View Service Status Detail For All Host Groups dirige vers la vue qui détaille les services pour l’ensemble des hôtes.

  • Le lien View Status Overview For All Host Groups dirige vers la vue globale de l’état des hôtes pour tous les groupes d’hôtes.

  • Le lien View Status Summary For All Host Groups dirige vers la vue résumée de l’état des hôtes pour tous les groupes d’hôtes.

  • Le lien View Status Grid For All Host Groups dirige vers la vue grille de l’état des hôtes pour tous les groupes d’hôtes.

Nous allons voir en détail ces vues dans les sections qui suivent.

Pour voir les informations d’un hôte en détails, il suffit de cliquer sur son nom. Une page s’affiche avec des détails sur l’état de l’hôte actuel, les fonctionnalités de supervisions activées, les commentaires faits pour cet hôte et un panneau de commandes qui permet d’exécuter et planifier les contrôles, modifier la configuration de l’hôte ou l’envoi de notifications personnalisées.

images/nagios-6.PNG

La page d’informations de l’hôte contient trois grandes zones. La première zone, qui est nommée les informations de l’état de l’hôte (Host State information), affiche des informations détaillées sur l’hôte sélectionné telles que son état actuel, les données de performance, le temps de latence pour exécuter le contrôle sur cet hôte et les fonctionnalités de supervision activées et désactivées pour l’hôte spécifié. La deuxième zone, qui est nommée les commandes de l’hôte (Host Commands), fournit un panneau de commandes que l’administrateur peut exécuter sur l’hôte spécifié. Pour exécuter ces commandes à partir de l’interface web, l’administrateur doit posséder les permissions nécessaires comme il est décrit dans la section Accès à l’interface web. Parmi ces commandes, nous citons :

  • Trouver l’hôte sur la carte (Locate host on map) : c’est une commande qui permet à l’administrateur de localiser l’hôte sur la carte d’état et de voir les différents liens entre l’hôte sélectionné et les autres hôtes.

  • Désactiver les contrôles actifs pour cet hôte (Disable active checks of this host) : comme son nom l’indique, cette commande permet à l’administrateur de désactiver l’exécution des contrôles sur cet hôte. D’où Nagios ne peut savoir l’état de cet hôte qu’à travers le contrôle passif.

  • Replanifier le prochain contrôle de cet hôte (Re-schedule the next check of this host) : c’est une commande qui permet à l’administrateur de replanifier le prochain contrôle de cet hôte sans attendre la durée mentionnée dans la directive check_interval lors de définition de l’hôte.

  • Envoyer une notification personnalisée de l’hôte (Send custom host notification) : c’est une commande qui permet à l’administrateur d’envoyer une notification personnalisée à partir de l’hôte sans attendre qu’un évènement déclenche une notification. Cette commande peut être utile pour tester que la notification fonctionne correctement.

  • Désactiver les notifications pour cet hôte (Disable notifications for this host) : c’est une commande qui permet à l’administrateur de désactiver les notifications pour l’hôte spécifié. En cas d’une alerte détectée sur l’hôte, les contacts ne seront pas notifiés.

  • Activer les notifications pour tous les services sur cet hôte (Enable notifications for all services on this host) : c’est une commande qui permet à l’administrateur d’activer les notifications pour tous les services associés à l’hôte spécifié. En cas d’une alerte détectée sur l’un des services, les contacts seront notifiés.

  • Désactiver les notifications pour tous les services sur cet hôte (Disable notifications for all services on this host) : c’est une commande qui permet à l’administrateur de désactiver les notifications pour tous les services associés à l’hôte spécifié. En cas d’une alerte détectée sur l’un des services, les contacts ne seront pas notifiés.

  • Planifier un arrêt pour cet hôte (Schedule downtime for this host) : c’est une commande qui permet à l’administrateur de planifier un arrêt pour l’hôte spécifié. Ceci est utile dans le cas où vous allez mettre la machine hors service pour une mise à niveau, une opération de maintenance, etc.

  • Planifier une vérification de tous les services de cet hôte (Schedule a check of all services on this host) : c’est une commande qui permet à l’administrateur de planifier une vérification de tous les services associés à l’hôte sélectionné.

  • Désactiver la détection d’oscillation pour cet hôte (Disable flap detection for this host) : c’est une commande qui permet à l’administrateur de désactiver la détection d’oscillation pour l’hôte sélectionné. Cette commande est utile pour éviter les alertes des oscillations (Flapping). Imaginons que nous surveillions la charge d’un hôte Linux et la valeur seuil pour lequel Nagios doit envoyer une notification est définie à 4 pour la charge à 5 minutes. La charge de cette machine commence à osciller entre 3.5 et 4.5. À chaque oscillation Nagios envoie une alerte si la détection des oscillations (FLAPPING) est activée pour cet hôte.

La troisième zone, qui est intitulée les commentaires de l’hôte (Host Comments), permet de visualiser, d’ajouter, de modifier ou de supprimer les commentaires associés à l’hôte. Nagios utilise aussi les commentaires pour indiquer un début ou une fin d’oscillation pour un hôte ou un service.

d. Détails des services

images/nagios-7.PNG

La capture d’écran ci-dessus représente le sous-menu Services permettant d’afficher dans un tableau les informations en relation avec le contrôle des services. Ces informations sont : le nom de l’hôte (Host), le nom du service (Service), l’état actuel du service (Status), l’heure et la date du dernier contrôle de service exécuté (Lastcheck), la durée de l’état actuel de service (Duration), le nombre de tentatives (Attempt) et le message de sortie du plugin utilisé pour le contrôle de service (StatusInformation).

Sur le même écran, nous trouvons les trois liens suivants :

  • Le lien View History For All Hosts dirige vers la vue qui permet de voir l’historique des tous les hôtes.

  • Le lien View Notifications For All Hosts dirige vers la vue qui permet de voir l’historique des notifications de tous les hôtes.

  • Le lien View Host Status Detail For All Hosts dirige vers la vue qui permet de voir les détails de tous les hôtes.

En cliquant sur le nom d’un service, une page s’affiche avec des informations détaillées sur le service sélectionné. Comme la page des informations de l’hôte, la page des informations de service contient des détails sur l’état actuel du service, un panneau des commandes qui permet de modifier la configuration de service, la planification des contrôles, ou d’envoyer des notifications personnalisées à partir de l’interface web et une liste des commentaires. Ce qui suit est une capture d’écran de la page d’informations de service :

images/nagios-8.PNG

e. Détails des groupes des hôtes

Le sous-menu Host Groups (groupes d’hôtes) permet de consulter en détail les états des groupes des hôtes. Ce sous-menu offre la possibilité de visualiser les informations avec trois modes : une vue globale (Overview), une vue résumée (Summary) et une vue grille (Grid).

images/nagios-9.PNG

La vue globale, comme elle est présentée dans l’écran ci-dessus, permet de visualiser une vue d’ensemble de tous les états des groupes des hôtes.

images/nagios-10.PNG

La vue résumée, comme son nom l’indique, affiche un résumé dans un tableau des états pour tous les groupes d’hôtes. Cette vue est présentée dans la capture d’écran ci-dessus.

images/nagios-11.PNG

Enfin la troisième vue qui est présentée dans la capture d’écran précédente, c’est la vue grille qui permet de visualiser en détail dans des tableaux tous les groupes des hôtes.

Les deux vues globale et grille contiennent une colonne commune entre elles qui s’appelle Actions. Cette colonne offre la possibilité d’effectuer des actions telles que : voir des informations étendues pour un hôte spécifié (View extended informations for this host), voir en détail les états des services associés à un hôte (Service Status Details For Host) et trouver l’hôte sur la carte d’état (Locate host on map).

f. Détails des groupes des services

Comme les vues de groupes des hôtes, les vues de groupes des services permettent de visualiser brièvement et en détail l’état des différents groupes de services avec les trois modes : une vue globale (Overview), une vue résumée (Summary) et une vue grille (Grid) présentées ci-dessous.

images/nagios-12.PNG
images/nagios-13.PNG
images/03EP17.PNG

Ces trois vues contiennent trois liens en haut à gauche permettant de :

  • Voir le détail des services pour l’ensemble des services (View Service Status Detail For All Service Groups).

  • Voir une vue résumée de l’état des services pour tous les groupes des services (View Status Summary For All Service Groups).

  • Voir une grille de l’état des services pour tous les groupes des services (View Service Status Grid For All Service Groups).

g. Problèmes

Le sous-menu Problems permet un accès rapide et facile aux problèmes existants sur les hôtes et sur les services. Les trois écrans ServicesHosts et Network Outages (pannes réseau) filtrent les services et les hôtes pour ne faire afficher que les problèmes que ce soit DOWNUNKNOWNUNREACHABLEWARNING ou CRITICAL.

3. Menu Reports

Que vous souhaitiez obtenir une vue quotidienne, hebdomadaire, mensuelle ou annuelle des événements ou établir un bilan approfondi, l’interface web de Nagios à travers le menu Reports offre la possibilité aux administrateurs et aux utilisateurs de rapidement et facilement recueillir, consolider et créer des rapports liés aux activités de la supervision comme les historiques des alertes, la disponibilité pour un hôte ou un service.

a. Rapport de disponibilité

La disponibilité d’un hôte ou d’un service est une mesure de performance, généralement exprimée en pourcentage, qu’on obtient en divisant la durée durant laquelle l’hôte ou le service est dans un état stable sans problème par la durée de la période de surveillance. Le sous-menu Availability permet de générer des rapports détaillant les périodes de temps durant lesquelles un hôte, un service, service, un groupe d’hôtes ou un groupe de services a passé dans un état particulier.

Pour générer un rapport de disponibilité avec Nagios, il faut passer par trois étapes. Premièrement, on commence par choisir le type de l’objet qu’on souhaite génèrer son rapport.

images/03EP18.PNG

Deuxièmement, on doit choisir un objet spécifique ou l’ensemble des objets pour lesquels le rapport sera généré.

images/03EP19.PNG

Et enfin, la dernière étape consiste à spécifier la période pour laquelle le rapport doit être généré avec d’autres options supplémentaires, qui peuvent être différents selon le type de rapport.

images/03EP20.PNG

Dès que vous cliquez sur le bouton Create Availability Report!, l’interface web va générer un rapport correspondant à vos critères. Ci-dessous une capture d’écran pour un rapport de disponibilité généré pour tous les hôtes durant les derniers sept jours.

images/nagios-14.PNG

b. Rapport de tendance

Le sous-menu Trends permet aux utilisateurs de l’interface web de générer un rapport de tendance pour un seul objet, un hôte ou un service pendant une période de temps bien définie. L’écran suivant est un exemple d’un rapport de tendance fait pour la machine « localhost ».

images/nagios-15.PNG

c. Rapport d’alerte

Le sous-menu Alerts permet d’obtenir un rapport sur tous types d’alertes arrivées dans une certaine période selon trois vues présentées ci-dessous.

La première vue est nommée Alert History permettant de visualiser le contenu du fichier nagios.log et les archives de ce même fichier en montrant que les lignes relatives aux alertes. La capture d’écran ci-dessous est un exemple d’une vue Alert History :

images/03EP23.PNG

La deuxième vue est nommée Alert Summary permettant de générer un résumé sur les hôtes ou les services produisant le plus d’alertes. La capture d’écran ci-dessous est un exemple d’une vue Alert Summary qui affiche les nombres des alertes par services pendant un an :

images/03EP24.PNG

Enfin, la troisième vue est nommée Alert Histogram permettant de créer un rapport d’alertes pour un service ou un hôte. La capture d’écran ci-dessous est un exemple d’une vue Alert Histogram :

images/03EP25.PNG

d. Rapport des notifications

Le rapport des notifications permet de visualiser le contenu du fichier nagios.log et les archives de ce même fichier en montrant que les lignes relatives aux notifications envoyées par Nagios. Ce rapport est généré sous forme d’un tableau contenant les informations nécessaires pour émettre une notification. La capture d’écran ci-dessous est un exemple d’un rapport des notifications :

images/03EP26.PNG

e. Rapport des évènements

Le rapport des évènements (Event Log) permet de visualiser le contenu du fichier nagios.log et les archives de ce même fichier en montrant tous les évènements générés par Nagios.

La capture d’écran ci-dessous est un exemple d’un rapport des évènements :

images/03EP27.PNG

4. Menu System

Le dernier menu affiché sur l’interface web de Nagios est le menu System. Ce menu est constitué par des sous-menus qui sont en relation avec la configuration déployée sur notre système de supervision Nagios. Ce menu représente le panneau de configuration pour l’administrateur de l’interface web. À travers ce menu, l’administrateur a la possibilité de consulter, contrôler ou modifier la configuration de Nagios.

a. Gestion des commentaires

Comme nous venons de voir dans les parties précédentes, l’administrateur ou Nagios lui-même peut ajouter des commentaires sur les hôtes et les services. Ces commentaires sont regroupés sous le sous-menu Comments. Ce dernier permet  à l’administrateur de gérer les commentaires de tous les hôtes et services. Il permet d’ajouter, de modifier ou de supprimer les commentaires associés à un hôte ou service.

Ci-dessous une capture d’écran de la page de commentaires:

images/03EP28.PNG

Pour ajouter un nouveau commentaire, il suffit de cliquer sur le bouton Add a new host comment et de spécifier le nom de l’hôte ou le service avec le commentaire que vous voulez ajouter et de cliquer sur le bouton Commit.

images/03EP29.PNG

Vous pouvez trouver cela utile lorsque vous travaillez dans une équipe avec d’autres administrateurs et que vous voulez partager des informations sur un hôte ou un service qui a des problèmes. Si vous ne cochez pas l’option Persistent, le commentaire sera automatiquement supprimé la prochaine fois que Nagios sera redémarré.

b. Gestion des temps d’arrêt

Le sous-menu Downtime permet à l’administrateur la gestion centralisée des temps d’arrêt planifiés pour les hôtes et services. Il permet d’ajouter, de modifier ou de supprimer les temps d’arrêt pour les hôtes et les services. L’administrateur peut planifier un temps d’arrêt lorsque l’hôte est placé dans une période de maintenance. Pendant le temps d’arrêt spécifié pour un hôte ou un service, Nagios n’envoie pas des notifications pour les contacts qui sont associés à l’objet sélectionné. Lorsque l’arrêt programmé est terminé, Nagios enverra les notifications pour cet hôte ou ce service comme il le ferait normalement.

 L’écran ci-dessous présente la page affichée dans le sous-menu Downtime :

images/03EP30.PNG

Cette page affiche la liste des temps d’arrêt programmés pour les hôtes et les services. Afin de planifier un temps d’arrêt pour un hôte, il suffit de cliquer sur le bouton Schedule host downtime et de remplir le formulaire affiché ci-après. Ce formulaire comprend les champs nécessaires pour configurer un temps d’arrêt. Les deux heures de début et de fin doivent être spécifiées dans le format suivant: jj/mm/aaaa hh:mm:ss. Avec l’option fixe, le temps d’arrêt se déclenchera entre les heures de début et de fin que vous spécifiez. Si vous n’avez pas sélectionné l’option fixe, Nagios traite cela comme temps d’arrêt « Flexible » et dans ce cas les temps d’arrêt commencent lorsque l’hôte devient DOWN ou inaccessible. Les champs de durée ne sont pas applicables pour les temps d’arrêt flexible.

images/03EP31.PNG

c. Détails du processus

images/03EP32.PNG

Le sous-menu Process Info présenté ci-dessus permet de visualiser l’état de démon Nagios ainsi que des informations générales sur les fonctionnalités de supervision activées et désactivées. La partie gauche de la page Process Info affiche des informations concernant la version de Nagios, ID de processus en cours de l’exécution, l’état et la rotation des journaux. Il indique également si le contrôle actif, le contrôle passif, les notifications, et de nombreuses autres fonctionnalités sont activés ou désactivés. La partie droite de la page contient un panneau des commandes permettant d’administrer Nagios à partir de l’interface web. Ces commandes consistent à :

  • Arrêter le processus Nagios (Shutdown the Nagios process) : cette commande permet à l’administrateur d’arrêter le processus Nagios à partir de l’interface web. Une fois le processus Nagios est arrêté, toutes les fonctionnalités seront désactivées.

  • Redémarrer le processus Nagios (Restart the Nagios process) : cette commande permet à l’administrateur de redémarrer le processus Nagios à partir de l’interface web.

  • Désactiver les notifications (Disable notifications) : cette commande permet à l’administrateur de désactiver l’envoi des notifications sur tous les hôtes et les services.

  • Arrêter l’exécution de contrôles d’hôtes (Stop executing host checks) : cette commande permet à l’administrateur de désactiver le contrôle actif sur l’hôte.

  • Désactiver les gestionnaires d’événements (Disable event handlers) : cette commande permet de désactiver l’exécution des commandes chaque fois qu’un changement d’état d’hôte ou de service se produit.

  • (Start obsessing over hosts) : cette commande permet d’activer le suivi systématiquement des résultats de contrôles d’un hôte.

  • Désactiver les données de performance (Disable performance data) : cette commande permet à l’administrateur de désactiver la génération les données de performance pour les hôtes et les services. C’est-à-dire on ne peut plus avoir des graphes de performance même avec des outils tiers.

  • Désactiver la détection de l’oscillation (Disable flap dectection) : cette commande permet à l’administrateur de désactiver  la détection de l’oscillation pour les hôtes et les services. Nagios ne peut plus détecter si un hôte ou un service oscille entre plusieurs états.

d. Données de performance

Dans le chapitre Installation et configuration – Configuration de Nagios 4, nous avons parlé de l’utilitaire nagiosstats. Ce programme permet à l’administrateur d’obtenir diverses informations sur la performance de Nagios. Le sous-menu Performance Info présenté ci-dessous offre la possibilité de visualiser ces données de performance sur l’interface web.

images/03EP33.PNG

La page donne une vue sur le nombre de contrôles d’hôtes et de services actifs et passifs exécutés dans diverses périodes de temps. Par exemple, sur la capture d’écran ci-dessus, le nombre d’hôtes contrôlés activement est de 3 hôtes durant 1 minute ce qui correspond à 27.3% alors que durant 5 min 10 s hôtes sont contrôlés ce qui correspond à 90.9% de nombre total des hôtes. La page contient également d’autres métriques telles que la durée moyenne des exécutions de contrôle ainsi que les latences. La figure indique que 0.328 est la durée moyenne pour exécuter un contrôle sur un service.

e. Ordonnancement de la file d’attente

Le sous-menu Scheduling Queue présente sous forme d’un tableau la file d’attente de Nagios. Cette file contient la liste des contrôles pour les services et les hôtes planifiés pour une exécution à un instant donné. Si Nagios fonctionne correctement, tous les contrôles seront exécutés au bon moment. L’écran ci-dessous présente un exemple d’une queue d’ordonnancement de Nagios.

images/nagios-17.PNG

Cette page permet à l’administrateur de désactiver les contrôles actifs d’un service particulier et replanifier l’exécution d’un contrôle de service. Dans ce cas, Nagios va réordonnancer le contrôle dans la file d’attente au moment de votre choix.

f. La configuration

Le sous-menu Configuration donne une vue sur la configuration déployée sur Nagios. Après avoir choisi le type de l’objet, l’interface web va générer une vue détaillée sur la configuration de tous les objets qui correspondent au type choisi. Ce qui suit est une capture d’écran pour la vue d’une configuration pour l’objet de type hôte.

images/nagios-18.PNG

La page affiche les services associés à l’hôte choisi avec leurs paramètres comme l’intervalle de contrôle, le nom de la commande et la période de contrôle, etc.